Dans le budget 2009, le conseil communal a décidé de conserver le taux d'indexation de la commune à 145%.

En mars 2008, l'augmentation de l'indice des prix à la consommation a atteint 10% de plus qu'en 2000.

D'après l'article 178 alinéa 5 de la loi fiscale, "les barèmes communaux sont automatiquement applicable à des revenus majorés de 10%".

Dans le même alinéa il est également précisé : "Si la situation financière de la commune l'exige, le législatif communal peut décider de ne pas atténuer ou d'atténuer partiellement la progression à froid".

C'est donc le conseil général qui devra trancher.

Un rapport de minoritaire donne quelques explications pour éclairer ce domaine très complexe.