Motion d'Isabelle Darbellay-Métrailler, Christina Ferrari et Ted Constantin, élus de l'Entente, déposée fin mars 2010.

 

Le rapport complet établit par Mme Natacha Junod pour une "proposition de plan directeur communal des chemins piétons".

rapport plan directeur communal des chemins piétons, Ayent

Il est constitué de plusieurs fichiers:

  • annexes 1, les mesures:
  1. Carte mesures chemins piétons (5.6Mb)
  2. Localisation des mesures  et fiche de mesures (2Mb)
  3. Tableau du diagnostic sécurité chemins écoliers
  4. Type de chemins
  • annexes 2, les cartes:
  1. Chemins pédestres homologués (2002) 1:30’000 (1.8Mb)
  2. Les voies historiques 1:30’000 (1.6Mb)
  3. Propriétés étatiques 1:25’000 (2.2Mb)
  4. Diagnostic des chemins écoliers 1:10’000 et 1 :5’000 (1.7Mb)
  5. Mesures sécuritaires et trajets pédibus Botyre 1:10’000 (1Mb)
  6. Mesures sécuritaires chemins écoliers Argnou-Signèse 1:5’000 (1.4Mb)
  7. Inventaire et diagnostic des chemins piétons en 2009 1:10’000 (2.1Mb)
  8. Chemins intervillages 1:5’000 (2.4Mb)
  9. Parcours de promenades et tours à thèmes 1:5’000 (1.2Mb)
  10. Limitation des vitesses 1:15’000 (1.7Mb)
  11. Synthèse globale 1:5’000 (3.3Mb)
Il s'agit ici de copies non officielles de ce rapport, peut-être un jour disponibles sur le site officiel de la commune, peut-être un jour disponible à la bibliothèque communale, en tout les cas disponibles officiellement auprès des bureaux communaux.

 

Merci à Madame Natacha Junod et au conseil communal pour le rapport répondant à mon postulat.

Le rapport apporte de nombreuses pistes pour concrétiser ce plan directeur des chemins piétons.

Le postulat oblige le conseil communal à étudier une question, à déposer un rapport. Ce qui a été fait.

Mais le postulat oblige également le conseil communal à déposer des conclusions (article 32 alinéa 2 de la loi cantonale sur les communes) et des propositions (selon article 30 du règlement communal du conseil général).

De plus dans mon postulat j'avais demandé expressément : « une planification à long terme de la réalisation de ce plan, avec planning et financement ».

Malheureusement la seule conclusion, la seule proposition du conseil communal est de demander aux diverses commissions communales d'intégrer certaines mesures du rapport dans de futurs projets, et tout cela sans définir des priorités, un planning ni une planification financière.

Il n'y a rien de prévu dans le budget 2010, et si dans la planification pluriannuelle 2010-2013, il est prévu 50'000 CHF pour les années 2011, 2012 et 2013, il n'y a toujours pas d'objectifs et l'on parle toujours d'opportunité.

On se retrouve ainsi comme avec la politique communale du tourisme, avec un beau rapport, plein de bonnes intentions, plein de pistes, mais qui restent purement théoriques. Il n'y a aucune stratégie, aucuns objectifs, aucune planification, aucun budget-cadre.

Je refuse de voir ce bon travail finir au fond d'un tiroir.

Je propose donc de refuser la réponse du conseil communal au postulat sur les chemins piétons, de nommer une commission du conseil général qui devra étudier la réponse du conseil communal, le rapport de Madame Natacha Junod. Cette commission devra faire un rapport avec des propositions concrètes qui fixe des objectifs, un planning, et un budget.

Si le conseil communal ne veut pas avoir de stratégie à long terme, mais seulement selon les opportunités, c'est à nous conseillers généraux de changer cette manière de faire.

 

Le bureau sur demande du nouveau conseil communal a prolongé d'une année le délai permettant au conseil communal d'étudier le postulat et de faire des propositions.

Le postulat a été déposé le 10 janvier 2008, il a été discuter en séance plénière le 12 juin 2008 et accepté par le conseil général.

Il a ensuite été transmis au conseil communal pour étude.

Malheureusement l'ancien conseil communal n'a pas jugé utile de respecter la loi qui lui impose un délai de 12 mois pour faire des propositions et un rapport. Il n'a rien fait durant les 6 premiers mois.

Nouvelle période législative, nouveau conseil communal, nouveau responsable.  Bernard Morard, conseiller communal en charge de l'aménagement du territoire (ou du développement territorial ?) a pris en main le dossier et mandaté une personne pour étudier le postulat.

 

 Un moyen de participer pour la population pourrait être l'utilisation de site comme map.search.ch  (avec l'utilisation de l'outil "Dessiner sur la carte").

Ce site permet de créer des trajets sur une carte.

un exemple:

chemin terrain de foot et autres

Une étude plus précise sur les moyens de participation de la population sera publiée dans quelques temps. Entre temps ce blog permet également de laisser des commentaires et des suggestions de cheminements possibles. En vous enregistrant, vous me permettrez de vous contacter personnellement plus tard.