Communes de l'Adret

Nouvelle décennie, ancienne attitude du conseil communal face au conseil général :

Le Nouvelliste du 4 janvier 2020 nous apprend :

  • "Un postulat demandant une étude sur les possibilités de fusion a été accepté par le Conseil général, mais l’exécutif ne l’estime pas « judicieux » et classe le dossier."
  • "Postulat accepté en mars 2018 par le législatif ayentôt."
  • "Pourquoi faire une telle étude alors que nous n’avons pas la mariée ? Résume Marco Aymon, président d’Ayent." Dans un rapport de janvier 2019

 

10 jours après enfin la publication sur le site internet de la commune d'infos objectives pour remplacer les bruits de bistrot.

 

Le postulat PLR déposé le 19 octobre 2017 et accepté par le conseil général le 22 mars 2018 :

  • "Postulat afin d’obtenir une position claire et formelle du Conseil Communal en relation à une éventuelle fusion de communes."
  • "Il est important de développer des synergies et d’étudier les possibilités de fusions"
  • "Réaliser une étude claire des points positifs et des points négatifs, tant au point de vue organisationnel qu’au point de vue financier et nous informer des suites envisageables."

 

La réponse du conseil communal du 10 juin 2019 :

  • "La commune de Grimisuat, en accord avec la ville de Sion a commandé une étude le 23 février 2018"
  • "La présidente de Grimisuat décline entrer en matière avant le retour de l'étude"
  • "Le rapport Serec a été rendu en août 2018"
  • Dans un rapport de janvier 2019, "une commission citoyenne de Grimisuat n'envisage absolument pas une fusion avec Ayent, en cause principale, le risque financier lié aux remontées mécaniques."
  • "Pour le président d'Arbaz  ... favoriser les collaborations, mais à court terme, une fusion n'est pas à l'ordre du jour"
  •  "Icogne a refusé la fusion avec les communes du Haut-Plateau"

 

Le procès-verbal de la séance du conseil général du 13 juin 2019 :

  • "La réponse du Conseil communal a été transmise hors délais. "
  • "Il était ressorti des discussions qu’il n’y avait pas de chances de faire de fusion avec les communes avoisinantes"
  • "M. Marco Aymon insiste sur la difficulté de réaliser une étude de fusion seul, sans savoir avec qui fusionner. Il rappelle que le postulat vient un peu trop tôt, car une étude de fusion concernant l’ensemble des Communes du Valais central, commanditée par le canton, sortira prochainement. ", cette étude est accessible depuis le 3 février 2020 ici, et ci-dessous.

 

Le Nouvelliste du 2 avril 2020 :

  • pas de prise de position du conseil d'Etat, comme d'habitude.
  • "En dépit d’une manière de faire « critiquable », l’exécutif ayentôt n’a pas «sciemment manqué à ses obligations » et n’a pas fait preuve d’une «volonté d’obstruction ». "

 

 Il serait intéressant d'avoir accès à ces rapports !

 

Exemples de rapports de fusion pour d'autres communes :

 

 

 

  • A quand la mise à disposition par la commune d'Ayent du tableau d'aide à la décision ?

 

 Et pour Ayent, comment faire pour rendre le marié attirant ?  Et si c'est impossible, au moins un rapport sur le pourquoi des fusions impossibles ?