Comme d'habitude la commune d'Ayent cache à ces citoyens ce qui va leur tomber dessus. Il faut bien trouver du pognon pour boucher les trous des mauvaises décisions prises.

 

Toujours pas de publications sur internet et non pas au fond de sombres tiroirs:

  • sur le projet de règlement de taxes touristiques, accepté par le conseil communal,
  • et rapiécé par le conseil général, le Procès Verbal de la séance du conseil général de mi décembre toujours non publié 2 mois après la séance, il faut laisser passer le délai référendaire.

 

Pour avoir des infos officielles il faut les chercher sur le site de la commune d'Arbaz, qui  a compris, elle, la signification du mot transparence.

...

Et on en tire des hypothèses personnelles ...