Sur le site de l'office valaisan de l'agriculture un projet intéressant du canton et de la confédération:

"En accord avec l’OFAG, le Canton du Valais propose la mise en place d’un projet de protection des eaux selon l’art. 62a LEaux, ceci afin de diminuer les concentrations en produits phytosanitaires et d’améliorer la qualité biologique de La Lienne en Valais central. Pour la première phase, les exigences de l’OEaux (0,1 μg/l pour chaque substances pour les produits biocides et produits phytosanitaires) doivent être atteintes dans les eaux superficielles et souterraines.


Les mesures prises sur une base volontaire par les agriculteurs du périmètre d’étude permettront de respecter les exigences de l’OEaux (concentrations en pesticides <0.1 μg/l) et d’améliorer la qualité biologique (IBCH) du cours d’eau.

Le présent document constitue la demande de contribution fédérale dans le cadre précité.

 

Les objectifs du projet :
Améliorer à long terme la qualité de l’eau de la Lienne et de ses affluents selon l’art. 62a LEaux par :
• Prévention des pollutions ponctuelles et accidentelles d’origine agricole.
Diminution des pollutions diffuses d’origine agricole et respect des exigences de l’OEaux.
• Améliorer la qualité de l’eau des canaux de plaine en lien avec la Lienne selon l’art 62a LEaux:

..."